Versailles se réveille

VERSAILLES SE RÉVEILLE

A côté du mythique Château, une belle endormie : Versailles. Si vous pensez que Versailles somnole, rendez-vous à l’Espace culturel Richaud à Versailles, qui présente jusqu’au 12 juillet une exposition sur les récentes réalisations urbaines et les projets architecturaux de la ville. Il y a fort à parier que vous changiez d’avis…

Les clichés ont la vie dure, surtout lorsqu’il s’appuient sur une réalité. Pendant si longtemps, Versailles n’a pas beaucoup bougé. Elle s’est principalement contentée de gérer et d’entretenir (plus ou moins bien) le patrimoine existant. Mais depuis quelques années, la belle endormie s’est réveillée…

La Cour des Senteurs contribue à "pousser" les touristes vers le quartier Saint-Louis.

La Cour des Senteurs contribue à « pousser » les touristes vers le quartier Saint-Louis.

VERSAILLES : LA PROVINCE À 10KM DE PARIS

Bon, Versailles n’est pas devenue rock and roll pour autant ! Bien que la population soit très jeune, avec un nombre d’établissements solaires et universitaires digne d’une cité trois fois plus grande, elle demeure une ville tranquille, familiale et plutôt bourgeoise. Avec en plus cette ambiance « catho » assez particulière que l’on ressent parfois, notamment dans les quartiers Saint-Louis et Notre-Dame.

Toutefois, la population a évolué depuis une quinzaine d’années. Poussées par l’explosion des prix de l’immobilier dans les années 2000, de jeunes familles parisiennes ont quitté l’ouest de la capitale et se sont installées à Versailles, 30% moins cher. Elles y ont trouvé plus de m2, mais aussi un cadre de vie agréable, presque « provincial », et un environnement favorable à l’éducation des enfants. Car à Versailles, les écoles, collèges et lycées publics ressemblent souvent à ce que l’on peut trouver dans les établissements privés de la région parisienne !

Voilà donc le paradoxe de cette ville : située à 10 km de la Porte d’Auteuil, Versailles n’en est pas pour autant une ville de banlieue. Son histoire, son architecture, sa culture et sa « way of life » en font la ville de province la plus proche de Paris.

A droite, l'ancien Hôpital Richaud. A gauche, commerces et habitations créés par Wilmotte.

A droite, l’ancien Hôpital Richaud. A gauche, commerces et habitations créés par Wilmotte.

L’EXPOSITION À L’ESPACE RICHAUD

Première ville nouvelle déployée aux 17ème et 18ème siècles autour du château le plus célèbre au monde, Versailles retrouve donc depuis quelques années le dynamisme et l’esprit d’innovation dont elle a fait preuve autrefois. Symboliquement, c’est l’Espace Culturel Richaud situé au coeur de Versailles dans l’ancien hôpital réhabilité, qui présente l’exposition « Versailles, ville nature ».

Il n’y avait certainement pas de meilleur endroit pour cette exposition que cet ancien hôpital, magnifique bâtiment du 18ème réalisé par l’architecte Charles-François d’Arnaudin et laissé à l’abandon depuis une vingtaine d’années. Au-delà du sauvetage de cette œuvre, c’est l’idée et l’ensemble du projet architectural et urbanistique qui est à saluer : transformer un lieu clos en un espace ouvert au public et sur le quartier.

La chapelle, les jardins et l’espace culturel sont accessibles au public tandis les passages permettent de fluidifier le trafic piétons/cyclistes et de s’approprier le lieu. Enfin, une crèche de 66 places, des commerces, 3000 m2 de bureaux et 320 appartements et logements étudiants ont été créés. Je suis toutefois un peu déçu par la banalité des immeubles d’habitation entourant l’ancien hôpital. Ils ne sont pas laids mais l’architecte Jean-Michel Wilmotte a été plus inspiré…

Bref, l’exposition « Versailles, ville nature » présente un premier bilan des nombreuses réalisations urbaines depuis 2008, et les futurs grands projets d’aménagements de la ville. Des photos, des films, des documents d’archives et des perspectives permettent d’avoir une vision globale de l’avenir architectural et urbain de Versailles.

Une partie de l'exposition se situe dans la Chapelle.

Une partie de l’exposition se situe dans la Chapelle.

Huit salles composent un parcours construit autour de différentes thématiques :

  • La préservation et la réhabilitation du patrimoine architectural
  • La renaissance de l’ancien hôpital Royal et l’apparition d’un nouvel îlot urbain
  • Les grands projets prévus pour la période 2015-2020
  • Les réalisations achevées durant la période 2008-2014
  • Les initiatives menées pour la préservation de la biodiversité, du patrimoine végétal et du cadre de vie.

Attention, l’exposition s’achève le dimanche 12 juillet. 

  • Accès principal : 78 boulevard de la Reine-78000 Versailles
  • Gare Rive droite : 1 mn à pied
  • Gare Versailles Château Rive gauche : 10 mn à pied ou bus A, H, D, direction Hôpital Mignot, arrêt Place du marché
  • Gare Versailles Chantiers : 25 mn à pied ou bus G, direction Pershing, arrêt Place du marché

 La prochaine fois que vous irez à Versailles, ce ne sera pas seulement pour le Château !




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre