Plan d’eau biotope Combloux

LES PISCINES GREEN

Les piscines ou plans d’eau écologiques ont le vent en poupe auprès des particuliers. En dehors de l’aspect écologique, elles présentent l’avantage d’être belles et naturelles. Toutefois, les contraintes liées à l’exploitation de ces piscines (respect et maintient d’un biotope fragile) découragent souvent les municipalités. Voici deux preuves que ce système est viable pour les piscines publiques.

LE PLAN D’EAU BIOTOPE DE COMBLOUX

En Haute Savoie, dans le beau village de Combloux, c’est n’est pas une piscine mais un véritable plan d’eau créé en 2013. Conçu pour la baignade dans une eau limpide, pure et sans produits chimiques, avec une température de l’eau pouvant aller jusqu’à 26°C. Des plantes aquatiques, un jet d’eau, et un petit ruisseau en cascade permettent d’assurer une qualité de l’eau irréprochable aux 1500m² de baignade…

Il s’agit du premier plan d’eau écologique ouvert à la baignade en France, dans un panorama à couper le souffle, face au Mont-Blanc.

Plus de 10 000 plantes aquatiques régénèrent l’eau de baignade. Chauffée naturellement par les rayons du soleil, la température de l’eau varie entre 19°C et 26°C. Bénéficiant d’un accès en pente douce idéal pour les enfants, le plan d’eau est situé au centre du village dans un paysage alpin préservé de toute architecture « bétonnée ». Il est bordé d’un solarium en bois et d’une plage engazonnée, de 4 chalets sur pilotis accueillant un espace remise en forme et un bar restaurant.

Pour permettre aux plantes d’effectuer leur travail dans des conditions et avoir une qualité de l’eau optimum, le nombre d’entrées est limité à 700 personnes par jour.

Tous les détails sur http://www.combloux.com

Plan d'eau Combloux

LA PISCINE GREEN DE LONDRES

C’est au tour d’une grande métropole de nous prouver que l’on peut se baigner « écolo ». A King’s Cross, en plein centre de Londres, une piscine publique fonctionnant sans aucun produit chimique vient d’ouvrir ses portes au pied des buildings. Pas de chlore, mais des roseaux, des nénuphars et des plantes capables de purifier l’eau du bassin, qui peut accueillir 163 personnes par jour. Pas une de plus, pour ne pas perturber l’équilibre naturel. Pour les architectes néerlandais du cabinet Ooze qui ont porté le projet, l’installation doit faire réfléchir les Londoniens sur « la relation entre la nature et l’environnement urbain ».

Piscine green à Londres




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre